« pour aller vers Longsil, c’est par où, déjà ? »

Lizzie Crowdagger
20 juin 2021

Les premières pages de Créatures de rêve. Une aventure d’Alys, novella de Lizzie Crowdagger en librairie le 25 juin.

Lorsqu’Alys entra dans le PMU, tous les regards se tournèrent vers elle. Il faut dire qu’elle attirait l’attention, avec ses longs cheveux blonds, son mètre quatre-vingts, sa petite jupe en treillis noir, ses bas résille et ses rangers aux lacets rouges.

Les regards croisèrent celui de la jeune femme et jugèrent bon de revenir où ils étaient quelques secondes plus tôt, parce qu’elle avait une façon de rendre les coups d’œil qui pouvait laisser des bleus.

Alys se dirigea vers le bar, laissa tomber à terre un gros sac de voyage et s’assit sur un tabouret.

— Vous faites quoi, à bouffer ?

— Pas grand-chose, répondit le barman. Il me reste des sandwiches.

— Un jambon-beurre, alors. Et puis une bière. Et un paquet de clopes.

Le pain était un peu rassis et la bière tout juste buvable, mais ça remplissait l’estomac. Un type à côté d’elle tenta péniblement de la draguer pendant qu’elle avalait son repas, mais elle lui prêta à peine attention, concentrée qu’elle était sur sa tâche.

Ensuite, elle alluma une cigarette avec son Zippo et demanda à la cantonade :

— Dites, ça fait un bail que je ne suis pas venue dans le coin… Pour aller vers Longsil, c’est par où, déjà ?

Pendant quelques secondes, le silence se fit.

— Ne répondez pas tous en même temps.

— Qu’est-ce que vous voulez aller faire là-bas ? demanda quelqu’un. Il n’y a plus personne, à Longsil.

— La ville hantée, ajouta mystérieusement un vieil homme, le regard dans le vide. Il y en a qui n’en sont jamais revenus.

Alys se mit à sourire.

— Il paraît, ouais.

— Vous êtes journaliste, hein ? reprit le premier. Une fouille-merde qui espère pouvoir pondre un article dans un torchon de la capitale en exhumant un passé douloureux ?

La presse avait fait ses choux gras des événements de Longsil : « Catastrophe à Longsil », « Effondrement de la dernière mine d’or de France », et puis, plus récemment, « Une disparition mystérieuse », « Nouvelle disparition à Longsil » – voire « Le nouveau triangle des Bermudes », selon le type de journal.

— En même temps, soupira la jeune femme, quand bien même je serais une chasseuse de fantômes, qu’est-ce que ça peut vous foutre ?

— Je voudrais que vous évitiez d’aller là-bas. Vous n’y trouverez rien de bon.

— Franchement, j’y comptais pas trop. Malheureusement, il paraît que j’y suis née.